Un témoignage complet !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un témoignage complet !

Message  Ric Hochet le Sam 27 Oct - 17:17

Hello,

Voici maintenant deux mois que je suis porteur de deux petits compléments au niveau des golfes. Ou deux mois et demi, je ne sais plus. A vrai dire je vis de façon tellement naturelle avec que je ne me souviens plus de ma "première fois".

J'ai longtemps hésité à franchir le cap. J'ai beaucoup lu ce forum ainsi que d'autres, comme Top****, et chaque témoignage positif a beaucoup pesé dans la balance. Je me suis dit qu'il était temps que je fasse moi aussi état de mes impressions, pour encourager les plus réticents à sauter le pas.

Le début de la perte de cheveux : l'inquiétude
J'ai commencé à perdre mes cheveux vers 19-20 ans. Je me souviens avoir un jour remarqué par hasard que mes golfes étaient plus reculés. Dans ma famille, pas mal de chauves, mais jusqu'à ce moment je n'y pensais pas. Pour moi, la calvitie, ça venait vers 30, 40 ans. Je me sentais encore loin de tout ça ...
J'ai vite commencé à sérieusement m'inquiéter. Je suis allé voir un dermato qui m'a prescrit du Propécia (ou du chibro-proscar à couper en quatre). J'ai commencé à en prendre consciencieusement tous les jours. J'avais de longues périodes où j'étais obsédé par mes cheveux et par ceux des autres. Je scrutais leurs lignes frontales, me désolais des touffes impossibles de certains amis alors que je pouvais déjà dire au revoir à toutes les coupes élaborées ou au gel ... Heureusement, j'ai quasiment toujours eu la même coupe : des cheveux pas longs mais pas très courts non plus, ramenés vers l'avant, en formant une petite mèche. Une vraie coupe de chauve en devenir que j'ai cependant choisi jeune en raison de mon front assez étendu. Même si j'avais tous mes cheveux, j'aurais l'air d'un abruti avec les cheveux tirés vers le haut.

Ma perte de cheveux continue mais je commence à m'y faire ...
Les années ont passé. Les effets du Propécia étaient nuls, ou quasi nuls, bref, imperceptibles. Quand je me suis retrouvé à la fin d'une ordonnance, j'ai décidé de ne pas la faire renouveler et d'arrêter le traitement. Cette période a coïncidé avec mon entrée dans la vie active, avec le changement de ville, avec la découverte de nouvelles connaissances. Je me retrouvais avec suffisamment de chats à fouetter pour ne pas trop penser à mon problème de cheveux. Surtout que je suis tombé directement sur un bon coiffeur dans cette nouvelle ville, qui a vite saisi mon souci et qui a toujours su me faire des coupes de cheveux pas trop mal. Parfois, je mettais un peu de poudre type Super Million Hair pour masquer les endroits clairsemés, et ça convenait très bien. Le fait de me retrouver, âge aidant, avec de plus en plus de mecs aux mêmes soucis que moi m'aidait aussi. J'ai arrêté de suivre les forums, arrêter de guetter les cheveux des autres, même si je retrouvais de plus en plus de cheveux dans la douche.

La découverte des compléments capillaires
De temps en temps, disons une fois tous les 6 mois, je partais quand même à la recherche d'infos sur Internet. Et c'était toujours la même rengaine ... "Le Propécia ne marche pas", "Le Propécia aurait-il des effets indésirables ?", "Le minoxidil rend mes cheveux gras !", "Un labo a découvert un traitement miraculeux, on peut espérer une sortie en 2020 !". Oui mais on est en 2012 ... Et on sait ce que sont les effets d'annonce des labos pharmaceutiques.
J'ai commencé par particulièrement m'intéresser aux compléments capillaires. Au début, c'était une idée saugrenue. Une perruque, une moumoute, c'est ridicule. Vous l'avez vu dans les films, dans des BD : c'est décelable à un kilomètre et ça s'envole au moindre coupe de vent. Mais j'ai vu qu'ici, c'était différent ! C'est collé au crâne. Ça tient longtemps. Et ça semble indétectable ! Seul hic : les instituts vendent ça tellement cher ! Alors, en bon geek, j'ai regardé ce qui se faisait sur Internet. Commander une perruque sur Internet, voilà quelque chose d'assez absurde, d'assez fou, surtout quand on voit le travail qu'il faudra faire soi-même. Il faut le vouloir ! Le vouloir ... et le pouvoir.

La volonté, tout le monde, ou presque, l'a. La capacité de le faire, non. Je crois que je n'aurais jamais pu franchir le cap il y a encore quelques années. Si on est obsédé par sa coiffure, il ne faut même pas penser au complément. Parce que même si celui-ci est indétectable, on passera son temps à imaginer ce qu'en pensent les autres. On n'osera rien faire avec. On tombera dans la paranoïa.
Pour ma part, j'y suis passé au moment où j'en avais pour ainsi dire plus rien à foutre. Je n'ai pas voulu de nouveaux cheveux pour tuer un complexe, mais par simple "réalisme" : j'aurais une tête d'abruti sans cheveux ! J'ai un crâne ovale et allongé, je suis fin, pas vraiment Jason Statham donc. J'ai envie de me trouver beau face au miroir, c'est tout ! Rien à voir avec une question de vie ou de mort parce que j'ai à côté de ça une vie qui me convient entièrement. Si j'ai pu passer au complément, c'est parce que je sais qu'une perte de cheveux reste secondaire, et anecdotique, en comparaison d'une grave maladie, de la solitude, d'un long chômage.

Commande d'un complément et première pose (avec colle)
J'ai commandé mon complément, et les accessoires associés, vers février de mémoire. J'ai envoyé une mèche de cheveux mais pas d'empreinte, parce que je souhaitais avoir un complément lambda pour découper de petits bouts visant à masquer mes golfes. J'aurais très bien pu passer au complément complet dès le début parce que mes cheveux sont déjà fins sur tout le dessus du crâne. Mais je voulais avant m'exercer sur de plus petits bouts. Même si mon problème de cheveux n'est plus central dans ma vie, je ne suis pas non plus téméraire, ça reste quelque chose qui m'inquiète un peu. Je ne me voyais pas me tondre le crâne et essayer de coller quelque chose dessus. Je voulais avant palper un peu la matière, la colle, l'adhésif.

J'ai attendu quelques mois après la réception pour m'y mettre. Un soir, je ne savais pas quoi faire, j'y suis passé. Hop, d'un coup. J'ai fait du bricolage chez moi. J'ai sorti les ciseaux et la colle. J'ai mesuré mes golfes, j'ai coupé le complément, et j'ai fait deux petits triangles que j'ai collé à gauche et à droite avec la colle spéciale. J'ai galéré pas loin de deux heures puis je me suis regardé dans le miroir. C'était quasi invisible, surtout avec ma coupe de cheveux habituelle. Aucune différence visible entre les deux compléments et le reste des cheveux. J'étais content de moi, mais pas extatique non plus. Pour moi, je réparais juste quelque chose, je me retrouvais simplement avec les cheveux que je méritais d'avoir.
Puis je suis allé me coucher. Le lendemain, je suis allé au travail sans même y penser. Autour de moi, personne n'a rien remarqué. Je suis allé à un grand repas de famille, personne n'a rien remarqué. J'en ai parlé à un ami très inquiet par sa chute de cheveux lui aussi qui m'a dit également n'avoir rien remarqué. Et pourtant, ça l'obsède.

Passage à l'adhésif
Deux ou trois semaines plus tard, je me suis dit qu'il fallait que j'entretienne un peu tout ça. Je l'ai retiré et je me suis rendu compte du carnage. Mon cuir chevelu était tout rouge. J'avais des cheveux, des vrais, collés dans la glu. J'ai galéré pendant une heure ou deux à tout retirer et à tout bien nettoyer. Ce fut mon seul vrai moment de doute. Je me suis dit que j'étais vraiment un pur abruti pour m'être mis de la colle glu sur le crâne. C'est à ce moment là que j'ai choisi de passer à l'adhésif. L'adhésif m'inspirait moins confiance, au début. Dans l'imaginaire collectif, un adhésif colle moins que de la glu. Et en effet, c'est sûrement vrai, mais ça colle déjà suffisamment ! Suffisamment pour aller à la piscine, affronter un grand vent, ou faire des manèges qui bougent dans tous les sens, ce que j'ai fait, sans voir mes cheveux se décoller. Le bonheur. Et en plus, l'adhésif est beaucoup plus simple à mettre, à retirer, et cause moins de difficultés pour l'entretien.

L'étape du coiffeur
Comme beaucoup de chauves en devenir, j'ai tendance à toujours repousser l'étape du coiffeur. J'aime pas voir mon crâne dégarni dans la glace, sous les lampes. J'ai toujours peur de me retrouver avec une calvitie hyper voyante après.
Mais la pose des deux compléments sur les golfes a encore plus repoussé l'échéance. Dois-je y aller avec ou sans compléments ? J'ai attendu. Puis j'ai décidé d'y aller sans. J'ai retiré mes compléments, je me suis vu dans la glace, et j'ai vu un crâne horrible auquel je n'étais plus habitué. Pas question d'y aller dans cet état là. Donc j'ai attendu à nouveau. Et je me suis enfin lancé. J'ai décidé d'abord de changer de salon de coiffure, parce que je ne voulais pas montrer ce changement à ma coiffeuse habituelle. J'ai choisi un salon très fréquenté, avec beaucoup de coiffeuses, pour être dans un certain anonymat. Au moment de la coupe, je me suis contenté de dire à la coiffeuse "Au fait, j'ai deux compléments capillaires sur les côtés, ici et là". Elle a fait une drôle de tête pendant une fraction de seconde et m'a dit "ok". J'ai dit à quoi je voulais ressembler et elle m'a coupé les cheveux de façon classique. Fin de l'histoire. Je me suis senti franchement libéré, encore plus qu'après la première pose. Si j'arrive à poser les cheveux moi-même, et en plus à aller chez le coiffeur, en en parlant à une parfaite inconnue, que reste-t-il de plus à accomplir ? Rien.

Le futur
Je sais que je vais devoir passer, assez rapidement, à un complément classique. J'ai des endroits bien dégarnis sur le crâne à l'heure actuelle, il faudra bien un jour que je rase tout pour faire place à de nouveaux cheveux. J'aborde cette échéance sans le moindre stress. Je suis on ne peut plus confiance aujourd'hui. Bien plus qu'en 2005 ou 2006. Le fait d'avoir de nouveaux cheveux relègue ce problème bien derrière moi, je peux aujourd'hui me consacrer totalement à autre chose, et sans me ruiner en plus, vu les tarifs finalement assez bas pour ce qu'ils apportent. Il y a aussi la satisfaction de prendre enfin le problème en main, d'arrêter d'être passif. Je suis persuadé que si un jour quelqu'un le remarque, je l'avouerai sans gène, sans honte. Je ne suis pas "fier" de porter ça, mais pas honteux non plus, loin de là. C'est quelque chose que j'assume totalement. C'est un choix comme un autre, pour moi. Je respecte et j'admire même tous ceux qui se rasent le crâne, mais pour moi ce n'était pas un choix possible. J'ai choisi autre chose, ce n'est pas un meilleur choix, ce n'est pas un plus mauvais choix non plus. Je ne juge personne mais si on décide de me juger, tant pis, je l'accepte.

Je sais que me lancer là-dedans restera comme une de mes meilleures décisions prises en 2012, et je sais aussi que c'est une décision qui durera aussi longtemps que je veux voir ma tête couverte de cheveux.

Si j'étais à votre place je n'hésiterais pas.


Dernière édition par Stéphane le Dim 28 Oct - 22:44, édité 1 fois (Raison : Nom de marque masqué)

Ric Hochet

Messages : 3
Date d'inscription : 27/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  Stéphane le Dim 28 Oct - 22:46

Merci et bravo pour ce témoignage, et cet excellent état d'esprit.

Plusieurs futurs porteurs posaient la question de savoir s'il était possible de porter deux petits compléments capillaires pour combler des golfes; je pense que ton témoignage apporte une réponse satisfaisante.

_________________
www.systemelace.com
avatar
Stéphane
Admin

Messages : 869
Date d'inscription : 21/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.systemelace.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  Ric Hochet le Mar 30 Oct - 20:40

Oui tout à fait !

Les faux cheveux se mélangent parfaitement aux vrais. J'avais surtout peur de la différence de couleur mais il n'en est rien, c'est vraiment exactement pareil. La différence ne tient donc pas dans l'aspect, plutôt dans leur tenue : après une douche avec un shampoing classique (je suis bien obligé, vu mes autres cheveux), tous mes cheveux normaux sont bien démêlés mais ceux des deux petits compléments découpés sont emmêlés et forment des noeuds. Il faut vraiment que je les sèche bien pour bien les coiffer.
C'est surtout ça qui a donné des difficultés à la coiffeuse en fait, je la voyais presque stressée en tirant dessus pour les démêler, j'avais beau lui dire que le complément était bien fixé à la tête, elle avait peur de tout décoller Laughing

Ric Hochet

Messages : 3
Date d'inscription : 27/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  Noodle le Mer 31 Oct - 11:19

Pas de problème pour le contact avec l'eau ? tu colles tout de même les premiers mm visibles à la colle ? En tous cas très beau témoignage, très encourageant.
En ce qui me concerne j'attends le bon moment. Je ne suis pas encore prêt puique j'ai encore une densité correcte.

Noodle

Messages : 85
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  Ric Hochet le Jeu 1 Nov - 21:13

Non, aucun problème, c'est stable et ça n’abîme rien.
Je n'utilise pas du tout de colle parce que je n'ai pas non plus besoin d'être très précis, ma ligne frontale étant cachée : je me coiffe en rabattant mes cheveux vers l'avant, en me faisant une mèche. Je ne fais pas ça pour cacher, c'est tout simplement la coupe que j'ai depuis longtemps et qui me va le mieux !

Ric Hochet

Messages : 3
Date d'inscription : 27/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  sacha75 le Dim 4 Nov - 19:04

T'aurais pas une photo? Je crois que j'ai jamais vu quelqu'un poster la moindre photo ici Sad

sacha75

Messages : 18
Date d'inscription : 08/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  Stéphane le Dim 4 Nov - 20:21

Je crois que j'ai jamais vu quelqu'un poster la moindre photo ici

Plusieurs utilisateurs, dont moi-même, ont posté leurs photos sur le forum.


Dernière édition par Stéphane le Dim 4 Nov - 20:22, édité 1 fois

_________________
www.systemelace.com
avatar
Stéphane
Admin

Messages : 869
Date d'inscription : 21/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.systemelace.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  cris57 le Dim 4 Nov - 20:22

Bonsoir Sacha,
des photos il y en a peu mais il y en a......., encore faut il les rechercher.Tapes sur rechercher , tapes photos , voilà c'est tout simple............

cris57

Messages : 199
Date d'inscription : 16/12/2011
Age : 44
Localisation : REGION METZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  sacha75 le Lun 5 Nov - 9:59

Effectivement j'ai parlé trop vite, j'avais seulement vu celles de Stéphane. Beau résultat d'ailleurs cris.

sacha75

Messages : 18
Date d'inscription : 08/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  cris57 le Lun 5 Nov - 21:06

Merci Sacha, mais tu as cependant raison , car il y a en effet pas assez de photos.......dommage.........

cris57

Messages : 199
Date d'inscription : 16/12/2011
Age : 44
Localisation : REGION METZ

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un témoignage complet !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum